RENETA, le réseau national des espaces-test agricoles
AGENDA NOUS CONTACTER Le Réseau National
des Espaces-Test Agricoles

En fonctionnement La Combe de Saint-Affrique


Le test d'activités agricoles vous permet de :

Le dispositif utilisé (le "CAPE", pour contrat d'appui au projet d'entreprise) vous permet de conserver son statut antérieur à l'entrée en test (demandeur d'emploi, bénéficiaire du revenu de solidarité active etc.) et vos revenus tout en exerçant le test d'activité.

N'hésitez pas nous contacter, de préférence par mail, pour convenir d'un premier échange téléphonique puis pour se rencontrer, visiter le lieu et faire connaissances avec les testeurs.

 

 

 

 

Vidéo

Contexte et histoire

En 2009 la commune de Saint-Affrique et la Communauté de communes du Saint-Affricain sont à l'initiative de la réflexion et des échanges entre acteurs sur l'idée de créer un espace-test maraicher afin d'inscrire le test d'activité dans le parcours d'installation des maraichers professionnels.

Dès 2011 les acteurs locaux (lycée agricole et CFPPA de la Cazotte, l'Addear, la chambre d'agriculture, Idées, Terres de Liens, BGE) et des maraichers s'investissent dans l'élaboration de ce dispositif innovant avec l'appui et l'accompagnement de la Communauté de communes : groupes de travail, visites d'espaces-test en fonctionnement et de fermes maraichères, lectures d'études, recensement des compétences disponibles etc. Des échanges ont lieu avec d’autres territoires, notamment dans le cadre des Rencontres du Réseau national des espaces test agricoles (RENETA). De façon similaire à d'autres territoires les constats suivants sont posés  :

  1. notre territoire se caractérise par des productions agricoles axées sur l'élevage et présente une grande insuffisance en production maraichère ;
  2. les fermes sont difficilement transmises ou reprises d'où une forte diminution du nombre d'agriculteurs-trices avec un double phénomène de concentration des fermes et de spécialisation ainsi qu’un vieillissement des agriculteurs-trices ;
  3. un accroissement du nombre de porteurs de projet candidats à l'installation en maraîchage biologique majoritairement issus de familles ‟non agricoles” qui rencontrent des difficultés d’accès au foncier et donc à l'installation ;
  4. un développement de la demande en fruits et légumes de qualité (nutritionnelle, organoleptique, écologique, économique) et produits localement ;
  5. un prémisse d’organisation de la filière en circuits de proximité.

L'accès au foncier maraichable est une problématique importante du projet. En 2014 l'obstacle est levé grâce à la mise à disposition de foncier par la Région Midi-Pyrénées et le lycée de La Cazotte à la Communauté de communes du Saint-Affricain.

En 2015 les travaux d'aménagement et l'achat de matériel débutent. Ils sont réalisés et financées par la Communauté de communes avec le soutien du fonds européen Leader et de la Région Midi-Pyrénées.

Le premier porteur de projet est accueilli en juillet 2016 !

 

 


- Date de création : 1er janvier 2016

Aujourd'hui comment ça marche ?

L'espace-test agricole dispose de 3 parcelles irrigables de 8000 m² chacune certifiées en "Agriculture Biologique" (AB) ; il est équipé de serres (400 m²/parcelle) et d'un système d'irrgation primaire. Un tracteur, un motoculteur et leurs outils tractés sont mis à disposition, ainsi que du matériel à main (houes, semoirs ...)

Il s'agit d'un lieu-test pérenne qui a vocation à accueillir du test dans la durée et non pas à devenir un lieu d'installation.Il est situé sur un site unique à proximité de Saint-Affrique (12400). La mitoyenneté des parcelles, l'utilisation commune de l'eau d'irrigation et des agroéquipements favorisent les échanges et la possibilité de travaux collectifs entre porteurs de projet.

L'accompagnement multidimenseionnel des porteurs de projet est assuré par BGE Aveyron, spécialiste de l'appui aux entrepreneurs, et par le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) de la Cazotte, organisme de formation, notamment en maraichage AB.

L'espace-test est un outil …

- en lien étroit avec la formation agricole

- insérer dans le réseau d’acteurs (chambre d’agriculture, Addear, Apaba…)

- qui participe à l’installation agricole en Occitanie

- et à l’approvisionnement en légumes bio de la cuisine centrale, des marchés (St-Aff’, St-Rome de Tarn) et de commerces locaux : Biocoop Lou Cussou, Epicerie del Païs, Biocoop des cascades, magasin de producteurs Le marché paysan etc.

 


La Combe de Saint-Affrique
Fonction Couveuse
Fonction Pépinière
Fonction Suivi-accompagnement
Fonction Animation-Coordination

Lycée d'enseignement public agricole et CFPPA de la Cazotte
Fonction Pépinière
Fonction Suivi-accompagnement
BGE Aveyron
Fonction Couveuse
Fonction Suivi-accompagnement
Communauté de communes du Saint-Affricain Roquefort 7 Vallons
Fonction Pépinière
Fonction Animation-Coordination

Les porteurs de projets et activités testées

Thibaut entre en test en juillet 2016 après avoir travaillé comme technicien dans un bureau d'études. En 2018 il sort de test et s'installe maraicher à Montlaur. Aujourd'hui son activité est fructueuse.

Lorsqu'ils souhaitent changer d'activités professionnelles et de milieu de vie Margot et Mathieu se tournent vers le sud-Aveyron. Mathieu suit une formation de paysagiste puis il réalise son test d'activité en maraichage à La Combe de mi-2017 à fin 2019. Ce passage par le test lui permet de conforter ses compétences et sa légitimité auprès d'un couple de maraîchers : il reprend leur ferme sur la commune du Viala-du-Tarn avec Margot. Celle-ci a réalisé la formation BPREA maraichage bio à La Cazotte avant d'entrer en test en août 2019 sur la même parcelle que Mathieu. A sa sortie de test début 2020, elle le rejoint dans la grande aventure de la reprise et la diversification d'une ferme maraichère.

Hélène travaillait dans le secteur médical lorsqu'elle décide de se reconvertir dans le maraichage et d'entrer en formation BPREA au CFPPA de La Cazotte. Elle a testé son projet pendant 2 ans (2018-2019), avec Chanelle, microbiologiste passionnée par la terre, les champignons, les micro-organismes et les plantes. Leur travail entièrement manuel a porté ses fruits : leurs légumes sont magnifiques. Depuis elles ont activement cherché du foncier et s'installent dans le Gers.

Aurélien, ancien jeune chercheur, diplômé du BPREA Maraichage bio du CFPPA de La Cazotte, a testé son projet de mai 2020 et janvier 2021 avec sa conjointe Madeleine. Confortés dans leur choix et leurs compétences, ils sont sortis de test en janvier 2021 en vue d'une installation.

Julie et Sylvestre, anciennement ingénieur dans l'Energie et chauffeur-livreur, se testent depuis mars 2021 : leurs premiers légumes sont beaux et excellents ! 


Maraîchage

en agriculture biologique.



- Nombre de places : 3 à 6
- Nombre de personnes actuellement en test : 2
- Cumul du nombre de personnes s'étant testées depuis la création : 7
- Nombre de pérennisations d'activités à la sortie de test : 5
- Durée moyenne du test : 2 ans
- Durée maximale du test : 3 ans

Lieux test

Lieu-test éphémère

qui accueille du test de manière ponctuelle et qui a vocation à devenir un lieu d’installation

Lieu-test permanent

qui a vocation à accueillir du test dans la durée, où les porteurs de projets en test vont se succéder

Lieu-test mixte

combinant des terres qui ont vocation à accueillir du test dans la durée, et des terres qui ont vocation à devenir des lieux d’installation

Modalités d'entrée

La Combe de Saint-Affrique

- Contact : Evelyne Thévenet
- Mail : evelyne.thevenet@creer.fr
- Téléphone : 0565731101



12400 Saint-Affrique