RENETA, le réseau national des espaces-test agricoles
AGENDA NOUS CONTACTER Le Réseau National
des Espaces-Test Agricoles

Se tester

Vous êtes porteur de projet et vous vous posez la question de la pertinence de réaliser une partie de votre parcours en "espace-test agricole" ? Voici quelques éléments pour vous aider dans votre réflexion.

Toute envie de test doit être analysée à la lumière des objectifs clairs de votre projet pour en mesurer la pertinence

Tout d’abord, prenez le temps de bien appréhender de quoi il s’agit.
Pour cela, lisez en particulier les pages "Qu’est-ce qu’un espace-test agricole ?" et "Se tester, comment ça marche ?" de ce site internet.
Vous pouvez également consulter le document "Les espaces-test agricoles : des outils innovants au service de l’installation agricole. Comprendre l’essentiel" que vous pourrez télécharger en bas de cette page.
Vous pouvez enfin contacter un espace-test agricole du territoire sur lequel vous souhaitez vous installer. Vous trouverez leurs coordonnées sur la page Les membres du RENETA.

N’hésitez pas à vous faire accompagner dans cette phase, en allant rencontrer la personne responsable de l’accueil dans l’espace-test agricole de votre choix.

Semeurs du Possible - La Baratte

Le test d’activité s’articule avec les démarches classiques d’installation agricole

Entrer en test d’activité est une démarche volontaire, totalement compatible avec le parcours aidé et l’accès aux aides à l’installation DJA (Dotation Jeunes Agriculteurs). D’un point de vue chronologique, une phase de "test d’activité" se déroule avant une installation aidée, et pendant le test, l’accès aux aides DJA et autres aides spécifiques aux "chefs d’exploitation agricoles" n’est pas possible (aides individuelles de l’Etat à l’investissement matériel...), mais la démarche peut-être préparée pour anticiper la "sortie de test" et demander ces aides.

Dans tous les cas, les porteurs de projets qui souhaitent s’installer pourront, en sortie de test :

  • soit créer leur entreprise de manière indépendante, en choisissant un statut et une forme juridique, avec une possibilité de demande de DJA pour les personnes concernées ;
  • soit, dans certains cas (CAE, SCOP, SCIC), "rester" dans la structure d’hébergement juridique dont ils ont bénéficié pendant le test, mais en changeant de statut. Cette possibilité permet de devenir "salarié de son propre chiffre d’affaires" et de bénéficier des atouts propres au statut de salarié.

Où vous tester ?

L’objectif est de vous tester, dans la mesure du possible, sur le territoire où vous souhaiteriez vous installer suite au test, la phase de test favorisant l’ancrage territorial. Plusieurs voies s’offrent à vous :

Vous êtes déjà propriétaire de terres :
Vous pouvez vous tester "chez vous", sur vos terres, et faire appel au dispositif espace-test pour bénéficier des autres fonctions proposées par l’espace-test (couveuse, accompagnement, animation-coordination).

Vous n’avez pas de foncier  :
Vous pouvez vous tester sur un lieu uniquement dédié au test, où se succèdent et se côtoient les porteurs de projet en test, sans possibilité d’y pérenniser leurs activités à la fin de la période de test : il s’agit d’un lieu-test "pérenne" ou "permanent".
Vous pouvez vous tester sur un lieu dont la mise à disposition pour le test est temporaire (par exemple chez un agriculteur, sur les terres d’un propriétaire privé ou d’une collectivité), avec éventuellement, mais ce n’est pas systématique, une possibilité de mise à disposition dans la durée envisageable en sortie de test : il s’agit d’un lieu-test "éphémère".

Une grande diversité de situations foncières peuvent être rencontrées : des acteurs publics (communes communautés de communes, communautés d’agglomération...), des opérateurs fonciers (SAFER, Terre de Liens...), des établissements d’enseignement agricole (lycées agricoles, MFR...), des propriétaires privés (habitants, agriculteurs...) mettent à disposition des terres, et les conditions de mise à disposition sont définies au cas par cas, soit au préalable, soit dans le cadre d’une co-construction prenant en compte le lieu / le porteur de projet / le projet.

Chaque type de lieu-test a ses atouts et ses contraintes, et n’a pas forcément la capacité de pouvoir répondre à tous les besoins

Pour autant, tous les espaces-test agricoles membres du RENETA sont des outils au service (extrait de la Charte du RENETA) :

  • de porteurs de projets souhaitant tester ou créer une activité agricole professionnelle ou une activité en lien avec la production agricole ;
  • d’agricultures respectueuses de l’Homme et de l’environnement et ancrées dans leur territoire ;
  • de l’installation progressive en agriculture ;
  • du renforcement de la coopération entre les projets agricoles ;
  • de l’animation des dynamiques territoriales ;
  • d’un renouvellement des formes d’exercice du métier d’agriculteur.

Nous vous encourageons donc à prendre le temps de découvrir les différentes options, au regard de votre projet, de là où vous en êtes aujourd’hui, et en sondant au mieux ce vers quoi vous voulez aller, et ce dans quoi vous vous sentirez le mieux. Les dispositifs d’espace-test sont tous en constante évolution, en recherche d’assise, de performance et de développement, et votre participation y contribuera également.

Appels à candidature et "candidature spontanée" !

Sur le site du RENETA, les membres publient dans leurs rubriques "annonces" des appels à candidatures lorsqu’une place est disponible sur un lieu-test existant ou un nouveau lieu au sein de leur espace-test.

Par ailleurs, il est souvent plus facile pour un espace-test de faire émerger de nouveaux lieux-test quand on a connaissance des porteurs de projets en recherche : n’hésitez pas à vous faire connaître auprès de l’animateur de l’espace-test de votre choix, qui pourra ainsi mieux orienter son travail de prospection foncière en lien avec ses partenaires.